Chronique 13ème jour : Chicago, doux foyer.

Chronique 13ème jour : Chicago, doux foyer.

_A0Z7313

Après la prière, l’Assemblée à commencé comme à l’habitude avec la prière pour l’assemblée et l’approbation des minutes. La synthèse et le comité de Rédaction ont présenté le premier brouillon du document final. Alors que des copies du documents arrivent, les membres du Comité -Frederic PELLEFIGUE, Lennoxie Lusabe et Gabriel Naranjo Salazar – ont présenté son contenu et les thèmes. Le titre est puisé du titre de l’Assemblée : 400 ans de fidélité au charisme et la Nouvelle Évangélisation. Interculturalité, internationalité, collaboration, solidarité et miséricorde sont les thèmes qui parcourent le document. Quelques questions et commentaires ont été donnés par quelques délégués avant de prendre une pause.

Après la pause, quelques copies du brouillon sont arrivés. Le P. Tomaz a annoncé à l’assemblée que l’assemblée allait devoir suspendre ses discussions sur le document jusqu’à ce que les membres de l’assemblée puissent lire et réfléchir le document.

Ils ont alors écouté diverses sensibilisations aux ministères du bureau. Ramzi Jreige de la Province d’Orient du. Liban a montré une vidéo et parlé de divers ministères que lui et sa province ont réalisés pour édifier la foi, avec même des prédications charismatiques, la réconciliation, de petits groupes de foi et de catéchèse. Puis,  Mr. Israel Perlata Perez a présenté MISEVI en Espagne (Missionnaires Laïcs Vincentiens), membre de la Famille Vincentienne constituée de laïcs hommes et femmes qui prennent part aux missions, à la fois dans leur villes et ailleurs. Il a parlé sur le partage de la mission avec la Congrégation et les Filles de la Charité, il a enfin présenté une vidéo avec des réflexion de missionnaires sur leurs joies et les défis de la mission partagée pour servir les pauvres. Ce fut ensuite, Guillermo Campuzano, le représentant de la CM-ong the CM aux Nations Unies, il a expliqué comment notre présence à l’ONU permet d’offrir un contexte global aux efforts Vincentiens afin que nous soyons confiant dans notre charisme. La diaconia des vérité, la justice et la paix » et la conversion, il parla sur l’attention de Laudato Si sur cette mission.

Après quelques commentaires de quelques membres de l’Assemblée, cette rencontre termina par le départ pour célébrer la messe avec Blase Cupich, l’archevêque de Chicago. Le P. Tomaz a souhaité la bienvenue à l’archevêque dans notre assemblée et lui a demandé de prier pour nous. Durant son homélie, l’Archeveque Cupich a parlé sur la façon dont charisme Vincentien va au-delà de la Congrégation, et sur la façon dont nous participons de la mission de l’Eglise. Il a raconté une histoire personnelle sur la façon dont son père était engagé dans la Société Saint Vincent de Paul dans sa paroisse, transformant ainsi sa vie en servant les personnes âgées pauvres. Après la messe, l’assemblée a fait sa photo de groupe. Rien de plus n’avait été programme pour la journée.

Chronique 12ème jour ; 8 juillet: jour d’élections.

Chronique 12ème jour ; 8 juillet: jour d’élections.

Chronique 12eme jour : jour des élections

Après avoir approuvé les minutes, l’assemblée a regardée une courte vidéo des séminaristes colombiens. Ils ont ensuite commencé l’élection des vicaires généraux.

Le premier assistant élu a été Aaron Gutierrez. Il a 65 ans, visiteur de Mexico, ancien missionnaire en Bolivie et ancien directeur des Filles de la Charité au Mexique. Les applaudissements ont fusée alors qu’il acceptait la fonction.

Après la pause, l’assemblée a repris les élections des autres assistants. Yosief Zeracristos et ensuite  Matthew Kallammakal ont été choisis. Zeracristos, d’Erythrée à déjà été élu au Conseil Général en 2010 il était ancien vice -visiteur de la Province St Justin de Jacobis (Érythrée). Matthew à été choisi par le Conseil Général en 2013 il est l’ancien visiteur de la Province d’Inde Nord. Ont alors été échangées les accolades dans le hall alors qu’ils acceptaient.

Lorsque l’assemblée est revenue après le repas, la Commission Centrale a annoncée qu’elle souhaitait se retrouver avant que ne reprenne l’assemblée. Après la pause, l’élection du quatrième et dernier assistant général à du lieu. Miles Heinen du bureau de la solidarité Vincentienne à accepté la charge dans un nouveau concert d’applaudissements. Miles à 65 ans, il a été missionnaire au Guatemala et a travaillé avec les latinos en Arkansas (USA).

L’assemblée a repris la discussion du dernier postulat de la veille. Elle a été d’accord avec la commission pour ne pas débattre la proposition d’Italie qui proposait de changer les Constitutions pour ce qui concerne le vœu de pauvreté. Puis l’assemblée à remercié les pères Eli Chaves Dos Santos et Stanislav Zontak pour leurs services au Conseil General achevant le travail du jour.

Jeremy Dixon, cm

Ce diaporama nécessite JavaScript.

chronique 11ème jour :

chronique 11ème jour :

Day 11, July 7: Point(s) of Order

Après la messe et le petit-déjeuner, nous avons commencé le jour en invoquant l’Esprit-Saint. Au second tour,  Javier Alvarez à été réélu vicaire général. Il a remercié l’Assemblée de lui avoir confié cette responsabilité une fois de plus, cette dernière l’a félicité d’une standing ovation. L’assemblée à ensuite continuée par des conférences pour le reste de la matinée.

Lorsque l’assemblée est revenue la journée a retrouvé un rythme plus lent lorsque la discussion s’est consacrée aux postulats. Le premier a concerné l’échange sr le Statut 68,1, qui a changé la note mentionnant que différentes provinces ont des durées différentes des offices. Après quelques discussions sur la reformulation et la traduction du texte, le postulat à été approuvé avec écrasante majorité.

Un autre postulat du Conseil Général concernait la solidarité, demandant au Supérieur Général d’étudier et de mettre en place un réel plan de solidarité entre les provinces. De multiples questions ont été posées touchant le processus et quelques urgentes de plus grandes participations tant entre conférences de visiteurs ou entre membres de la Congrégation. Trois amendements ont été proposés. Joaquin Gonzalez de Madrid à proposé que ce ne soit pas une décision mais que cela soit inscrite dans le document final de l’Assemblée. Il a été contredit par les interventions. Miles Heinen des USA à proposé que le thème soit étudié et une proposition détaillée soit faite pour l’assemblée générale de 2022. Ceci n’a pas été reçu non plus. Javier Alvarez a proposé un amendement pour que les conférences de visiteurs aient mission et étudient le thème. Ce postulat à été approuvé par 62% des voies. Finalement le texte à été approuvé par 73% des voies.

Il a été proposé d’inclure  es postulats suivants dans les discussions et dans le document final de l’assemblée. Le premier : proposition de la Province  ouest des États-Unis instituait que les missions internationales du supérieur général soient associées à une province ou Vice-province. Il n’a pas été retenu.  La  Province du Chili à fait une déclaration en faveur des réfugiés et des migrants, et contre la xénophobie. Elle a été approuvée. Ensuite, la Province d’Allemagne-Autriche a proposé que soit établi un centre international de formation pour les séminaristes et prêtres afin d’offrir des missions paroissiales en Europe pour évangéliser les non-chrétiens et les baptisés qui ont arrêté de pratiquer. Elle a été refusée.

L’assemblée à alors voté sept recommandations au supérieur général et à son conseil. Elle a approuvé les propositions concernant le calendrier liturgique Vincentien, la promotion de la vocation de frères et un comité de protection de l’enfance. N’ont pas été approuvée les propositions au sujet de la formation des frères, élevant le rôle de secrétaire provincial dans les Constitutions, revoyant le rôle de directeur des Filles de la Charité ni la création d’un secrétariat de spiritualité Vincentienne. Il y a eu ensuite une proposition aux conférences de Visiteurs pour former les confrères pour le ministère de formation et elle n’a pas été approuvée.

Pour terminer, le comité des postulats n’a pas recommandé trois propositions au débat. One avait été traité auparavant et les deux autres changeaient les Constitutions quant au vœu de stabilité et au vœu de pauvreté.  L’assemblée a été d’accord avec les recommandations du comité sur les deux premiers. Une motion d’ajournement a été  faite, c’est ainsi que s’est achevé la longue après-midi de débats et de votes.

Encore unE fois nos remerciements au. P. Javier! Demain l’assemblée élira les assistants généraux.

Jeremie DIxon c.m.

dia onceIMG_6322

IMG_6367

Traduction Bernard Massarini c.m.

Envoyé de mon iPhone

Chronique : 7ème jour: LA GRACE ET LE DEFI DU DISCERNEMENT

Chronique : 7ème jour: LA GRACE ET LE DEFI DU DISCERNEMENT

PREDICAChronicle: 7ème jour  LA GRACE ET LE DEFI DU DISCERNEMENT

Aujourd’hui nous avons eu un beau jour de récollection animé par Monseigneur Varghese Thattamkara, CM qui nous a invité à une intense expérience dans la procédure de l’Assemblée Générale pour le moment privilégié de discerner la volonté de Dieu pour la Congrégation.

[1] Après la prière du matin, nous avons attentivement écouté la première réflexion sur le thème du discernement. Confiant dans notre tradition spirituelle nous avons commencé par contempler l’exemple de Jésus engagé dans le processus de discernement afin d’atteindre la volonté du Père qui l’a envoyé. Nous avons aussi contemplé la personne de Saint Vincent de Paul: sa confiance en la divine providence et son effort permanent de suivre la volonté de Dieu. Nous avons été encouragés à comprendre pour nous engager dans ce processus de discernement en nous référant à nos expériences intérieures (pensées, émotions et désirs) afin de trouver la direction qui nous meut, pour donner sens aux décisions, choix et engagements qui nous sont inspirés et qui donnent sens à tout ce processus. Quels sont les dynamisme qui nous sacrifient et ceux qui tendent à nous mettre en état de désintégration et donc à nous conduire hors des plans de Dieu, dont la volonté est la pleine réalisation de notre identité d’enfants de ce Dieu d’amour. L’évêque nous a offert quelques éléments pour discerner, tels:

  1. l’engagement à observer la volonté de Dieu dans les détails de la vie;
  2. La foi en un Dieu qui est amour, qui se révèle lui-même et qui a souci de nous et de notre monde;
  3. Une relation avec Dieu que nous dénommons prière;
  4. Une conscience de nos mouvements intérieurs;
  5. Une conscience de la réalité sociale;
  6. Une croissance dans la liberté face à nos peurs et nos anxiété;
  7. L’amour fraternel;
  8. Que chacun développe le courage de prendre des risques.

En plus de des huis exigences requises l’évêque a ajouté deux autres dispositions de caractère plus vincentien: [1] avec nos vertus vincentiennes que sont la simplicité, l’humilité, la mortification la docteur et le zèle; [2] l’identité vincentienne : l’amour du charisme, notre esprit et la mission de la Congrégation. Alors que nous nous engageons dans ce processus avec toutes ces caractéristiques, nous éviterons la tentation d’une vie superficielle, des vies éclatées; autrement dit, nous vivrons nos vies et agirons avec le sens de la foi, un sens dynamique d’espérance et un amour infatigable ce qui entrainera, que nous chercherons à plaire à Feu en accomplissant la mission qu’il nous a confiée.

Ces mouvements intérieurs que nous découvrons doivent être mis en relation avec la perception que nous avons de la réalité sociale et ecclésiale qui nous entoure, signe des temps que nous contemplons avec les yeux de Jésus, une contemplation qui nous conduit à avoir de la compassion avec les malades, sans égards pour le péché, l’égoïsme ni l’injustice. La contemplation seulement éclairée par la foi et par la réalité peut nous conduire à un engagement en vue du royaume de Dieu et nous rend plus généreux, créatifs et prompt dans les réponses aux cris des pauvres et aux besoins de l’Eglise.

Le discernement auquel nous sommes appelés qui nous engage durant dette Assemblée Générale est par nature collectif. Dans ce processus, nos dispositions personnelles ainsi que les dispositions de la communauté sont engagées dans la recherche de la découverte de ce que la volonté de Dieu désire pour la Congrégation à ce moment de son histoire. Ceci veut dire que nous devons garantir certains critères basiques, comme par exemple le respect mutuel, la volonté d’apprendre les uns des autres, l’ouverture à la recherche de la vérité, l’attitude de non-jugement, la simplicité du partage sur ce que nous ressentons et nous éprouvons, l’écoute attentive et empathique des autres, le don suffisant de temps pour les échanges et les délibérations sans presse indue ni principes rigides, cherchant à parvenir progressivement à un consensus, confiant dans l’Esprit qui donne la sagesse du discernement et la force de s’engager dans l’application pratique du processus.

[2] La seconde réflexion s’est centrée sur le discernement requis par cette Assemblée générale 2016. Sur ce point, l’évêque a partagé son expérience et la connaissance qu’il a acquise alors qu’il était membre de la Congrégation de la Mission et les services qu’il a pu offrir à sa province d’origine autant que durant son service au Conseil Général. Il a présenté quelques champ de discernement contemporains pour la Congrégation, encourageant chacun à se faire plus proche des attitudes de Jésus Christ afin que l’Assemblée puisse répondre aux attentes légitimes de l’Eglise,e des pauvres et du monde.   Permettre aux disciples de Jésus de penser, réfléchir, parler et écouter par vous afin de pouvoir produire « un fruit qui demeure », un fruit que le Christ désire de nous. Il a ensuite présenté quelques lignes :

(a) Nous demander quel est la volonté de Dieu pour la Congrégation durant cette Assemblée, en restant dans une attitude de prière, permettant au Seigneur de nous guider pour que nous relevions le défi est ayons le désir d’accepter et nous en remettre à la volonté de Dieu.

(b) Nous demander ce que les pauvres attendent de nous comme missionnaires et comme serviteurs: quels sont leurs besoins, leurs espérances et leurs désirs les plus nécessaires.

(c) Nous demander ce que l’Eglise attend de nous: nous maintenant donc dans un esprit d’obéissance aux autorités de l’Eglise et à leurs enseignements; cherchant à promouvoir le dialogue et le respect aux besoins des ordinaires locaux

(d) Nous demander ce dont la Congrégation a besoin: chercher à pénétrer le cœur de Saint Vincent: écouter les confrères; chercher de nouvelles voies pour conserver et promouvoir le charisme, développant et donnant vie à l’esprit de nos Constitutions.

L’évêque a proposé quelques attitudes qui pourraient promouvoir une participation qui porterait du fruit durant l’Assemblée Générale: [1] élargir notre vision de l’Eglise, les pauvres et la Congrégation, et d’être conscient de l’universalité de la mission, les diverses faces de la pauvreté et du caractère international de la Congrégation; [2] purifier les idées et conceptions que nous avons des confrères zinc de choisir dans la foi, d’animer dans la fidélité, et de les stimuler à la mission; [3] rejeter tout ce qui semble être opposé au discernement : pensées, manipulations, paroles imprudentes, intérêt personnel, procédures unilatérales et influence nuisibles.

Pour terminer, nous avons été encouragés à choisir le nouveau Supérieur général et son Conseil et à le faire à la lumière des défis, des besoins et des priorités de la Congrégation de la Mission, résistant à l’esprit de recherche personnel ou l’intérêt collectif mondain. Les questions que nous avons sont; avec l’information disponible, quel est le confrère le plus indiqué pour nous encourager à faire face aux défis auxquels la Congrégation fait face et pour continuer de développer une vitalité au regard de notre charisme missionnaire ? Face à ceci il est nécessaire de revenir aux critères cités hier après-midi. Il est important que le nouveau Supérieur Général, le Vicaire et ses assistants, valorisent la collaboration afin d’assurer l’échange de dons er le partage des compétences et des talents.   .

  1. Nous avons conclu la journée de récollection avec la célébration de l’eucharistie dans la paroisse St Vincent de Paul. L’évangile nous invitait à sortir en mission avec les caractéristiques décrites par le Seigneur alors qu’il envoyait les soixante-douze disciples…. oui, l’évangile nous invite à sortir en mission afin de rencontrer les personnes que Jésus lui-même aimait rencontrer, nos seigneurs et maitres..

Texte de Sergio Plana, CM

traduit en français par Bernard Massarini sur la version de Charles Plock, CM

 

 

chronique 11ème jour :

Chronique 10ème jour: la Solidarité

La journée à commencée par la messe présidée par le. P. Tomaz les concélébrants principaux étant Michael Talapkanych, l’autre délégué de la vice-province des Sts Cyrille et. Méthode et de Paul Roche d’Irlande, l’ancien vice-provincial. Dans les premiers mots qu’il nous a adressé le P. Tomaz nous a invité à être des mystiques de la charité, citant sur ce thème des réflexions de notre confrère Guiseppe Toscani d’Italie et de Hugh O’Donnell de la province de Chine.

Les délégués se sont alors retrouvés en groupes continentaux pour échanger sur les qualités nécessaires pour les assistants généraux et faire émerger des candidats. De retour dans la salle de rencontre plénière, après l’acte ordinaire d’approbation des minutes et la lecture de lettres de félicitation au P. Tomaz l’assemblée à écouté les rapports des confrères ayant un service dans la Congrégation. Nous avons tout d’abord écouté Miles Heinen du. Bureau de la Solidarité Vincentienne (VSO) dont le siège est à Philadelphie.  VSO aide les missions et les provinces à développer des applications régionales pour obtenir et collecter des fonds pour soutenir leurs ministères. Depuis 2012, le VSO à récolte 12,5 M pour soutenir les missions et il a remercié les donateurs et contributeurs pour leur aide.

Joe Agostino a ensuite présenté le programme de formation permanente sur la gestion responsable qui est disponible pour les provinces qui le souhaitent. L’atelier est centré sur la planification des ressources stratégiques, obtenu en l’écrivant et par une utilisation responsable des ressources qui nous sont confiées. Il a été donné au Kenya, en India Nord et Sud. Dans ce programme travaille le P. Bob Maloney, ancien père général, et Sr Marge Clifford, Fdlc. Il a demandé aux confrères de profiter de ce programme et de le faire connaître dans leur pays.

Shijo Kanjirathamkunnel a ensuite parlé de Commission se  la Justice, la Paix et la Protection de la Création qui est soutenue par l’Union des Supérieurs Majeurs et l’Union Internationale des Supérieurs Généraux, qui animent le travail des religieux dans le domaine de la justice sociale. Ils se sont engagés dans divers domaines pour soutenir des dossiers sur la justice sociale dans le monde. Après cette présentation, quelques membres de l’Assemblée ont pris la parole pour remercier les exposants pour leur travail et leur adresser quelques questions
Après le repas, nous avons vu une vidéo de bienvenue des séminaristes nigériens suivie d’une autre vidéo de notre chroniqueur présentant les jeunes Vincentiens aux Etats-Unis. L’assemblée à alors procédé à une discussion au sujet de la mission internationale en Afrique du Nord, mettant en commun les partages des groupes de visiteurs. Globalement, l’Assemblée soutient l’idée, avec cependant quelques questions sur la façon de la mettre en œuvre.

À été ensuite échangé sur la proposition d’un programme pilote établi par les provinces qui soutiennent les séminaristes afin qu’ils puissent venir aider les ministères à l’Ouest, l’Assemblée a aussi semblé soutenir l’idée, ou  au moins pour créer une commission qui préciserai les détails et limiterai les possibles difficultés. Il y a eu de long échanges, sans que ne soit prise de décision.

Ils ont pour terminer parlé sur les qualités souhaitées et le nombre des Assistants Généraux. Tous les confrères pensent qu’ils devraient rester cinq. Avec les qualités suivantes : un cœur pastoral, la prudence, un homme de prière, une vision internationale, le discernement, l’intégrité, l’aisance dans les relations inter-culturelles et une aptitude au travail soutenu. C’est ainsi que l’assemblée a conclu la journée en dégustant un délicieux souper offert par DePaul Université.

AG-nsg-1AG-npg-2AG-npg-3AG-npg-5

 

 

 

 

Chronique 9ème jour. Le 5 juillet : Habemus Superiorem Generalem!

Chronique 9ème jour. Le 5 juillet : Habemus Superiorem Generalem!

Blessing Mavric rect

Bénédiction de notre nouveau Supérieur Général

9ème jour, le 5 juillet : Habemus Superiorem Generalem!

Notre journée a débutée par la messe présidée par le P. Greg sa dernière comme supérieur général. La messe terminée, Mgr Varghese à conduit l’assemblée des confrères pour une prière d’actions de grâce pour lui.  Alors que nous rejoignons notre lieu de rencontre, nos scrutateurs, Csaba Vass of Hungary and Vinicius Teixeira of Brazil, ont distribués et collectés les bulletins. Au troisième tour, le P. Tomaz Mavric de la Vice-Province de St Cyrille et Méthode, à été 25eme Supérieur Général de la Congrégation de la. Mission et de la Compagnie des Filles de la Charité. Il a fait le serment de fidélité et le. P. Greg a adressé une prière de bénédiction pour notre nouveau supérieur général. Après avoir lu l’acte officiel d’élection, les confrères se sont réjouis et sont venus féliciter chacun féliciter le P. Tomaz.

De retour pour la session de l’après-midi, nous avons écouté les espérances de quatre séminaristes du Mozambique pour l’avenir de la Congrégation. Puis, avec le P. Tomaz assis à la présidence de l’assemblée, cette dernière a tout d’abord approuvé trois décrets de la dernière assemblée, afin qu’ils entrent en application après quelques modifications de l’énoncé.

Puis ils ont entamé la discussion des divers postulats (propositions) proposés par les assemblées provinciales. Le premier postulat concernait les changement dans nos statuts au sujet de l’approbation des provinciaux (68,1). Sur proposition du Conseil Général, il a changé l’énoncé pour pour prendre en compte que les diverses provinces ont différentes durée pour la fin de l’office. Après beaucoup de débats et de discussion, la commission à décidé l’approbation de principe afin qu’elle puisse être retravaillée.

Le second postulat proposait de changer le statut (89,2) pour avoir davantage de délégués à l’Assemblée Générale pour chaque province afin de permettre de meilleures discussions et discernement. Il a été approuvé avec 79% des votes.

C’est sur cela que l’assemblée à clôt le jour. Ils commenceront demain en rencontres par groupes continentaux.

Jérémie Dixon

Traduction Bernard massarini c.m.

IMG_6253-1024x683 fasdasdfasdfasfsfoto