Mavric profileTomaž Mavrič, CM

Vingt-cinquième Supérieur Général de la Congrégation de la Mission et de la Compagnie des Filles de la Charité

Le P. Tomaž est né à Buenos Aires, Argentine, le 9 mai 1959. Sa mère Leopoldina et son père, Joze, sont nés en Slovénie en 1932. Ils ont quitté le pays qui était à ce moment-là la Yougoslavie, en mai 1945 lorsque le régime Communiste arriva au pouvoir. Ils se sont enfuis dans un camp de réfugiés en Autriche et ensuite en 1948, ils sont partis avec leurs familles sur un bateau en Argentine. Ils se marièrent en 1957 et eurent cinq enfants : deux filles et trois garçons. Le papa du P. Tomaž mourut en 1989 et sa maman vit encore aujourd’hui dans la ville de San Carlos de Bariloche au sud de l’Argentine. Ses frères et sœurs vivent avec leurs familles dans les pays suivants : Monika aux Etats-Unis, Alenka et Marjan en Argentine et Martin au Brésil.

Le P. Tomaž fit ses études primaires et secondaires à Buenos Aires. Pendant les trois dernières années de ses études primaires et pendant toutes ses études secondaires, le P. Tomaž fréquenta une école fondée et dirigée par les Vincentiens à Remedios de Escalada, Province de Buenos Aires. Pendant ces années, il vécut dans un pensionnat situé à côté de l’école où il étudiait chaque jour, et qui était sous la direction des Prêtres de la Mission Slovènes qui ont donné un certain nombre de prêtres et de missionnaires laïcs. Après le lycée, le P. Tomaž rejoignit les Prêtres de la Mission en Slovénie. Il fit son Séminaire Interne à Belgrade, Serbie, et entra au séminaire en 1977. Il fut ordonné prêtre le 29 juin 1983 à Ljubljana, Slovénie.

Pendant sa vie ministérielle, Père Tomaž a exercé de nombreux et divers ministères au niveau international : au Canada, en Slovénie, en Slovaquie, en Russie, en Irlande et en Ukraine. Il a été vicaire paroissial, promoteur de vocations, formateur, conseiller, directeur des exercices spirituels et il a participé à des missions populaires. Le père Tomaž a aussi l’expérience de travail avec les pauvres en Russie. Depuis 2009, il a été le vice-Visiteur de la vice-Province des Saints Cyrille et Méthode. Il a fait partie de la commission qui a élaboré le nouveau Ratio Formationis de la CM. Le père Tomaž parle le russe, l’espagnol, l’anglais et le Slovène. Plongé dans la diversité et dans des modes de vie multiculturels, le P. Tomaž va être une bénédiction pour l’internationalisation en cours de notre Congrégation très multiculturelle.

Suivent quelques pensées de notre nouveau Supérieur Général :

Il y a des années, notre confrère, le Père Toscani, CM, commença à développer l’idée qui fut par la suite développée par le Père Hugh O’Donnell, CM, de Vincent de Paul comme un « Mystique de la Charité ». Ce fut le Père Karl Rahner, SJ, qui, à la fin du 20ème siècle, exprima la pensée suivante : les Chrétiens au 21ème siècle vont être des mystiques ou ils cesseront d’exister. Quelle belle invitation pour nous qui essayons de vivre le charisme que Vincent de Paul nous a laissé pour continuer à découvrir, développer et approfondir la dimension mystique de notre charisme en suivant l’inspiration de notre fondateur, être un « Mystique de la Charité ».

La Famille Vincentienne est un cadeau de Dieu. Elle est là pour continuer de nous former, nous faire grandir et nous faire approfondir notre mission ensemble au service des pauvres. Nous venons de terminer « l’Année de la Collaboration » dans la Famille Vincentienne. Cela a été une année comblée de bénédictions ! Nous avons appris à mieux nous connaître, nous avons découvert de nouveaux talents chez nos membres et nos diverses branches, et avons approfondi notre propre proximité avec Jésus, par Marie et beaucoup de Bienheureux et de saints de la Famille Vincentienne pour mieux comprendre et servir les pauvres. C’est avec grand espoir que nous pouvons regarder vers l’avenir. Puisse Notre Dame de la Médaille Miraculeuse intercéder pour nous et nous guider sur la route, et que la Providence de Dieu continue de nous conduire !