IMG_6069

Comme s’il avait ‘mis la table’ économique, le P. Joe Geders a présenté les réalités économiques auxquelles fait face la Congrégation.

A partir de ses notes jointes aux diapositives…

A la demande de la Commission préparatoire, j’ai préparé quelques chiffres et quelques réflexions sur les ressources internationales de la Congrégation. C’est élaboré sur la présentation que j’ai donnée à la rencontre des Visiteurs en 2013. J’espère qu’elle permettra un échange et appellera l’assemblée à de sages décisions.

A la rencontre des Visiteurs en 2013, j’ai classé les provinces de la congrégation en deux catégories. Je l’ai fait connaissant les réalités économiques qui existent dans les provinces aujourd’hui. Pour dire simplement nous avons deux types de provinces les auto-suffisantes et les provinces ayant besoin de soutien économique extérieur.

Les Provinces qui sont auto-financées sans aide économiques extérieures sont éligibles pour le Fond annuel de Distribution Missionnaire. En même temps l’aide du Fond Missionnaire est direct. Les provinces reçoivent un soutien indirect. Par exemple, elles ne paient que la moitié du fond que les provinces autofinancées donnent comme contribution annuelle pour les rencontres et les assemblées.

Afin que certaines provinces puissent payer moins, il est nécessaire que d’autres provinces paient davantage..Les provinces auto-financées contribuent à ces provinces.

Durant la rencontre des Visiteurs 2013, il y avait un bien plus grand nombre de provinces autofinancés que de provinces en nécessité de soutien.

Parce que nombre des provinces autofinancés diminuent, nombre d’entre elles ont été reconfigurées. De plus quelques nouvelles provinces ont été érigées d’anciennes régions et elles ont été affectées au Fond de Distribution.

Habituellement, je devrai décrire notre modèle économique de solidarité comme fondamentalement un mouvement d’argent des provinces autofinancés vers les provinces dans le besoin.

« si nous prolongeons, il y a moins de provinces autofinancés, et nous aurons de disponibilité financière disponible pour elles

Les prévisions économiques nous laissent entre une croissance plus faible et moins d’entrée des investissements.

A ceci nous devrions ajouter que l’inflation ainsi que la plus faible croissance, n’offre que moins d’entrée des investissements.

Un système économique est simplement la façon dont la société distribue les maigres ressources et le gain des biens et des services;

« Nos constitutions donnent une voie fondée sur l’Evangile: ceux qui ont qu’ils partagent avec ceux qui n’ont pas.

Cependant, comme congrégation internationale; cela ne relève pas suffisamment le défi des deux pôles de l’équation.

J’ai toujours aimé l’image de la table commune. C’est l’eucharistie et le souvenir des disciples de Jésus. pusse-je suggérer que nous mettions en œuvre ceci face au défi que nous avons.

Si vous êtes d’accord avec moi que de partage à sens unique n’est pas suffisant, peut-être pourriez-vous imaginer avec moi la table commune de la petite compagnie de St Vincent.

Je crois que chaque province a quelque chose à apporter à la table. Nous sommes une congrégation abondamment bénie par le Seigneur. Nous pouvons partager beaucoup d’argent. Je crois que les provinces bénéficieront toujours des échanges les unes entre les autres.

 

Nous imaginons facilement les passionnants échanges qui ont pu suivre.